Actualités

Projection/débat autour du film Citizenfour

27 mai 2015 Divers - Laisser un commentaire

Rendez-vous le 27/05/2015, de 19:00 à 23:00 :

  • CCAN
  • 69, rue de Mon-Désert
  • 54000 Nancy
  • France

Le CCAN organise une soirée projection et débat autour du film CitizenFour. Il sera bien-sûr aussi question du tout récent projet de loi sur le renseignement.

affiche

Venez nombreux !

Est-ce que je suis suspect ?

14 mai 2015 Informations - Laisser un commentaire

Je ne peux pas déterminer moi-même si je suis suspect, parce que ça n’est pas moi qui le décide. Pour le savoir, il faut consulter les fichiers policiers. Ce sont eux qu’on consultera pour déterminer qui je suis et si je suis un potentiel suspect ou non. C’est en substance ce que nous expliquons, entre autres, dans notre conférence Je n’ai rien à cacher.

Avec 83% d’erreurs constatées dans le STIC (principal fichier policier français), dans un lot de quelques milliers de fiches suspectées fausses par les personnes qu’elles concernaient, nous sommes en droit de nous demander ce qu’il dit de nous. Entre les erreurs de saisie, les confusions entre les personnes ou les mises à jour manquantes, tout semble possible. Étant donnés les droits encore élargis offerts aux services de renseignement avec le projet de loi relatif au renseignement qui devrait bientôt être totalement adopté, il est plus important que jamais de s’en inquiéter.

La bonne nouvelle, c’est que, conformément à l’article 41 de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, nous avons la possibilité d’exercer « un droit d’accès indirect aux fichiers des services de police judiciaire des ministères de l’intérieur et de la défense ». Le STIC est concerné par ce droit, ainsi que le fichier de gendarmerie JUDEX.

J’ai donc tenté ma chance, et j’ai fait ma demande. Ça a l’air très simple, puisqu’il suffirait d’utiliser le générateur de courriers de la CNIL et d’envoyer par voie postale le PDF proposé.

Pour avoir une idée de ce que j’ai mis dans le champ réservé aux justifications (c’est déjà mal parti, si on est censés devoir se justifier), et de ce que produit le générateur, voici ce que j’ai envoyé :

consultation_stic

Le courrier est à envoyer en recommandé à :

Madame la Présidente
Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés
8, rue Vivienne
CS 30223 75083
Paris cedex 02

Il faut également penser à joindre une photocopie de pièce d’identité.

Je sais déjà que ça ne suffira probablement pas pour obtenir les informations que je demande. Mais c’est l’occasion de vérifier si on se moque effectivement de nous ou non, quand on nous indique que la loi prévoit un droit de regard des citoyens sur ces fichiers.

On joue au premier qui arrive à obtenir une copie de sa fiche STIC ? À vous de faire votre demande.

ju.

Repas de soutien pour Émilie

29 mai 2015 Divers - Laisser un commentaire

Rendez-vous le 29/05/2015, de 19:00 à 23:00 :

  • Salle Yves Coppens
  • Allée de Marken
  • 54500 Vandœuvre-lès-Nancy
  • France

Émilie est une nancéienne qui s’est particulièrement impliquée dans le combat contre le traité ACTA. Dans un billet de blog, elle a osé « [faire] part de sa perplexité quant aux choix des négociateurs français. Leur appartenance au service des brevets ou à la politique agricole extérieure étant de nature à favoriser les orientations ultra-libérales du texte. ».

Elle a cité, en note de bas de page, deux de nos courageux représentants français. Ces deux héros de la république ont jugé utile de la poursuivre pour diffamation. Après avoir gagné le procès en première instance début mai 2014, ils récidivent en faisant maintenant appel. La date du second jugement est le 11 juin 2015.

Si nous n’avons aucun doute sur la capacité de nos représentants à dépenser l’argent de nos impôts pour ce genre de chose, ce n’est pas forcément aussi simple pour les citoyens qu’ils attaquent. C’est pourquoi un repas de soutien est organisé le 29 mai à Nancy, pour filer un coup de main financier (et moral) à Émilie. Pour qu’elle aille jusqu’au bout et qu’elle prouve qu’on a encore bien le droit de critiquer nos dirigeants dans ce pays.

Il s’agira un « couscous-concert », avec une réservation à 15€. Les moins fortunés et les enfants pourront participer à hauteur de 10€. Vous pouvez contacter couscous(@)libertedopinion.fr pour faire votre réservation.

À bientôt autour d’un bol de semoule !

OuiShare Labs Camp #3

18 mai 2015 Divers - Laisser un commentaire

Rendez-vous du 18/05/2015 au 19/05/2015, toute la journée :

  • Mozilla Paris
  • 16, Boulevard Montmartre
  • 75009 Paris
  • France

LDN sera présent à la troisième édition du OuiShare Labs Camp, pour une présentation de la Brique Internet. La conférence aura lieu en anglais (Internet Cube). Rendez-vous à 10h30 dans les locaux de Mozilla.

ZeMarmot : Un film d’animation libre avec des outils libres

5 mai 2015 Informations - Laisser un commentaire

Ce billet n’a aucun lien avec la Neutralité du Net, ni avec la vie privée. Il s’agit d’un projet de l’association d’art libre LILA et de la coopérative d’artistes libres AMMD.

Composées d’artistes amateurs qui n’ont rien à envier aux professionnels, ces deux structures s’allient pour prouver qu’il est possible d’arriver à de très belles réalisations en n’utilisant que des outils libres, comme Gimp ou Blender. Le projet a pour vocation d’aboutir sur un film d’animation libre, et propose à tout un chacun d’y contribuer (à la hauteur de ses moyens) en participant au financement participatif qui y est associé. Si vous avez quelques connaissances sur des outils graphiques libres, il est évidemment possible de participer directement à sa réalisation.

Le projet s’appelle ZeMarmot et je vous invite à lire l’interview Framasoft de Aryeom et Jehan, qui sont tous deux porteurs de ce beau projet.

Nous serons amenés à reparler prochainement de l’association LILA, puisqu’elle semble bien partie pour prendre en main le projet d’album d’autocollants d’association libristes que LDN avait lancé il y a quelques mois. La réalisation de cet album devrait aboutir grâce à une série d’ateliers ouverts à tous et les compétences professionnelles des membres de cette association.

En attendant, pensez à aller soutenir ceux qui veulent remettre encore un peu plus en question la mainmise de Adobe et des licences privatrices sur le monde des créations artistiques.



Flux d'informations