Actualités

Album Panini pour Geeks Libristes

29 janvier 2015 Informations - Laisser un commentaire

TL;DR On fait un chouette album style Panini pour coller ses stickers associatifs, encourager les geeks à se rencontrer, et récolter de l’argent pour un projet libriste. Et au-delà de ces excuses bidons : pour s’amuser. Nous avons besoin de vous, envoyez les fichiers sources des stickers de vos assos libristes à operationpanini [CHEZ] ldn-fai.net !

Le Geek Libriste n’a pas qu’un vice, mais il y en a un qu’on remarque assez rapidement quand on le côtoie.

C’est cette attirance aussi étrange que fascinante pour les stickers. De foutus simples autocollants. De préférence ceux qui font référence à un logiciel libre, une association de libristes, ou à un mème Internet. Peut-être, d’une certaine façon, pour se prouver que son univers n’est pas que virtuel. Peut-être aussi pour prouver au commun des mortels qu’on peut être fan d’un logiciel ou d’une technologie en arborant des stickers sur le capot de son PC, comme d’autres pourraient avoir des pin’s Justin Bieber sur leur sacoche. Peut-être encore pour pouvoir se reconnaître entre passionnés dans la communauté, comme un clin d’oeil au monde qui l’entoure, à chaque fois qu’il en expose un publiquement. Et puis aussi, probablement, une certaine nostalgie de l’enfance, ponctuée de collections aussi absurdes qu’entraînantes.

ordigeek

Il est maintenant temps pour ces Geeks Libristes d’arrêter de rêver et de croire qu’ils sont encore dans cette enfance insouciante, où ils collaient des autocollants dans des albums Panini. Ils n’y sont plus, parce qu’ils n’ont aucun album sur lequel coller leurs stickers. Et ça, ça craint grave.

Puisque chez LDN, on a manifestement que ça à faire, nous sommes déterminés à combler ce vide dans nos vies. Imaginez un joli album style Panini, avec les stickers de tous vos FAI participatifs, vos LUG, vos hackerspaces, vos associations libristes, imprimés en léger monochromes, sur lesquels il ne reste plus qu’à en coller un exemplaire. Bien droit dans la case. Avec une double-page membres FFDN, LQDN, « We Make… », ou encore LUG de France, avec quelques infos sur les structures associées. Sans oublier les stickers collectors, brillants ou à coller en deux parties. Qui sera le premier à compléter son album ?

Au-delà de l’aspect ludique et presque auto-dérisoire du projet, il s’agit également d’un prétexte pour encourager les communautés à se croiser. Je suis dans telle région, et je constate qu’une association qui figure dans l’album y sévit, pourquoi ne pas en profiter pour aller lui rendre visite ? Au moins histoire de terminer une page et débloquer un succès.

albumpanini

Dans le modèle Panini, les stickers sont payants et les albums sont quasiment gratuits. C’est le principe de la première dose. Dans le monde libriste, on retrouve ce modèle économique de façon un peu décalée, avec les stickers qui sont gratuits et les goodies plus évolués qui sont payants. Se faire aspirer par l’étape supérieure du goodie payant est une façon de faire un don en se faisant plaisir, et en ayant la satisfaction de soutenir financièrement une association qui fait des trucs swags. Il est donc logique que l’album qui est en projet soit payant, en ayant l’assurance que les bénéfices iront défendre une cause libriste, qui reste encore à déterminer (et le but n’est pas de financer LDN). Il serait également insultant que cet album ne soit pas libre de droits.

Pour lancer ce magnifique projet (il va y avoir beaucoup d’travail, comme pour un album d’Astérix, nous dirait Stupeflip), nous avons besoin de vous pour collecter les fichiers sources des stickers d’un maximum d’associations. Les grosses comme LQDN, l’April ou Framasoft, mais aussi les plus modestes comme les LUG ou les hackerspaces locaux (en s’assurant tout de même qu’elles ne soient pas trop éphémères).

DSC_0349

Dans l’idéal nous attendons des fichiers SVG ou des PDF vectoriels (au pire des bitmaps dans la résolution d’impression), mais nous essaierons de faire avec d’autres formats. En ne donnant toutefois aucune assurance que nous prendrons le temps de gérer les formats propriétaires, type PSD ou AI. Il faudra également la largeur en millimètres de l’impression finale. Et il faut évidemment que ces créations soient libres.

Spammez-nous de fichiers sources de stickers des associations qui gravitent autour du monde libriste, à l’adresse operationpanini [CHEZ] ldn-fai.net. N’hésitez pas non plus à nous donner des idées marrantes à intégrer à l’album, et relayer cet appel.

On a pas fini d’être geeks !

Compte-rendu de l’AGO 2014

26 janvier 2015 Informations - Laisser un commentaire

Nous avons accueilli 25 personnes pour cette Assemblée Générale Ordinaire (AGO) et une bonne trentaine à la soirée des 4 ans qui a suivie. Le tout dans une ambiance chaleureuse et conviviale, avec beaucoup de discussions passionnantes sur les Internets libres, neutres et décentralisés.

Le compte-rendu de l’AG est dors-et-déjà disponible, avec en prime une rétrospective sur les 4 ans de l’association (poster A3 à imprimer au boulot et à accrocher dans vos toilettes). Tous les anciens rapports sont disponibles sur le site, avec les fichiers sources.

Vous êtes toujours encouragés à venir participer aux réunions mensuelles (le 2nd lundi de chaque mois, ça a changé), et si vous êtes à la bourre sur votre cotisation, vous pouvez la renouveller en ligne, avec un virement.

Message de ju (Julien VAUBOURG) :

« J’ai le grand honneur de vous annoncer que votre association a dorénavant un nouveau président : Vincent MERLET. Vincent est un adhérent de longue date, très impliqué dans l’association durant tout ce temps, et toujours partant pour aller rencontrer les copains aux quatres coins de la France. Je n’ai aucun doute sur ses capacités à prendre en main l’association, d’autant plus s’il peut compter sur votre aide pour la faire vivre au jour-le-jour. Une association est avant tout composée de ses adhérents, et moins il en fera, plus ce sera signe que l’association se porte bien.

Pour ma part, je suis très heureux de ce changement qui représente un objectif personnel atteint, et j’ai adoré être président de LDN durant plus de 4 ans. Beaucoup de projets passionnants sont sur les rails, de plus en plus de personnes sont présentes à nos AG, et les plus grands projets de LDN pour la défense d’un Internet libre, neutre et décentralisé, sont à venir. Je reste évidemment impliqué dans l’association, bien déterminé à continuer de la faire avancer en tant qu’adhérent, et en espérant voir de plus en plus de personnes venir prendre en charge des projets ! »

Les lendemains du 7 janvier 2015

9 janvier 2015 Informations - 3 commentaires

Nous sommes tous encore, probablement, sous le choc de l’horreur qui s’est produite mercredi, avec la tuerie qui a eu lieu dans les locaux de Charlie Hebdo. Si nous avons naturellement tous le devoir de nous sentir concerné par ce tragique événement, notre association en tant que telle est aussi concernée.

Défendre des droits fondamentaux comme la liberté d’expression et le respect de la vie privée a toujours été la motivation première de nos actions. La liberté de la presse a été fortement touchée mercredi, mais les conséquences de ce massacre pourraient être bien plus importantes et durables, dans les semaines ou les mois qui suivront. La peur conditionne à accepter ce que l’on n’accepterait jamais dans d’autres circonstances.

Le plus gros risque qui nous guette désormais, c’est que nos élus en profitent pour voter un document similaire au Patriot Act, écrit aux États-Unis les lendemains du 11 septembre 2001. Tolérer la surveillance massive, les contrôles abusifs et toutes les dérives sécuritaires assimilées parce que nous avons peur, c’est accepter d’être terrorisés et donc admettre que les terroristes ont gagnés.

Jean-Pierre Dubois, juriste et président d’honneur de la Ligue des droits de l’homme, a déclaré : « Ben Laden a gagné en 2001 parce qu’il voulait que Bush fasse ce qu’il a fait. Il ne faut pas satisfaire ceux qui veulent que disparaissent la liberté et la démocratie. ». Lorsqu’un juge lance une vague de perquisitions en Espagne pour interpeller des citoyens, uniquement parce qu’ils ont eu le tort de s’intéresser au chiffrement pour mieux protéger leur vie privée, c’est aussi une victoire du terrorisme sur la démocratie.

Robert Badinter, ancien ministre de la Justice, a également déclaré : « Ce n’est pas par des lois et des juridictions d’exception qu’on défend la liberté contre ses ennemis. Ce serait là un piège que l’histoire a déjà tendu aux démocraties. Celles qui y ont cédé n’ont rien gagné en efficacité répressive, mais beaucoup perdu en termes de liberté et parfois d’honneur ».

Qu’on apprécie ou non leur travail, ceux qui sont morts mercredi se battaient pour nos libertés. Ceux qui les ont tués souhaitent manifestement nous en priver. La conclusion de leurs actes ne doit donc surtout pas être une (nouvelle) réduction de ces libertés, sous prétexte de nous protéger d’eux.

Battons nous pour que ces gangsters ne modifient pas notre société dans ce sens, tant dans nos têtes que dans nos lois, et que la liberté l’emporte sur le flicage insupportable qui draine systématiquement le renfermement, la stigmatisation et la privation. Comme Benjamin Franklin (l’un des Pères fondateurs des États-Unis) l’aurait exprimé en son temps, nous ne devons pas sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité, car ne nous mériterions alors ni l’une ni l’autre, et finirions par perdre les deux.

Dans cet esprit, à la suite de l’attentat d’Oslo et du massacre d’Utoya, le premier ministre norvégien Jens Stoltenberg a déclaré : « nous allons répondre à la terreur, par plus de démocratie, plus d’ouverture et de tolérance ». Il faut d’ores et déjà commencer à faire passer ce message, auprès de nos amis, notre famille comme nos collègues.

P.-S. : Claude Bartolone, président de l’Assemblée Nationale a déclaré que les lois existantes pour lutter contre le terrorisme lui semblaient suffisantes. Cette déclaration apparaît comme très positive, et il est à souhaiter que son message sera entendu par le reste de la classe politique (ce qui ne semble pas gagné). Les réactions des journalistes à ce sujet, notamment celles entendues lors de la soirée d’hommage organisée par Médiapart, laissent également entrevoir une lueur positive, donnant l’espoir que les médias veilleront à dénoncer toute dérive sécuritaire.

Il serait également intéressant de remettre en question certains articles des lois qui empiètent déjà abusivement sur nos libertés individuelles, comme celle de programmation militaire ou encore celle de Cazeneuve dite « anti-terroriste », pour aller dans le sens positif proposé par Stoltenberg.

Prochaine réunion mensuelle

9 février 2015 Réunions - Laisser un commentaire

Rendez-vous le 09/02/2015, de 20:00 à 23:59 :

  • Nybi.cc
  • 9, rue d'Alsace
  • 54140 Jarville-La-Malgrange
  • France

L’association se réunit physiquement une fois par mois sur Nancy, pour discuter de toutes les avancées sur les différents projets depuis le mois dernier (et éventuellement travailler dessus). C’est aussi l’occasion de se voir régulièrement entre adhérents.

N’hésitez pas à venir nous rencontrer le second lundi de chaque mois à 20h, au sein des locaux de NYBI.cc (au fond à gauche de la cour, passer par la porte en métal et monter l’escalier).

Logistique :

  • Il n’y a pas d’inscription, c’est porte ouverte.
  • Il y a un petit parking très proche à privilégier.
  • Venir de préférence avec un ordinateur (diffusion de documents, écriture collaborative du compte-rendu, sessions de travail, etc.).
  • Pour du covoiturage, contacter la communauté sur la liste de diffusion principale.

Rencontre LDN (4 ans de l’association)

17 janvier 2015 Divers - 1 commentaire

Rendez-vous le 17/01/2015, de 19:00 à 23:59 :

  • CCAN
  • 69, rue de Mon-Désert
  • 54000 Nancy
  • France

Vous êtes invité à une rencontre autour d’un apéro-buffet :).

Ce sera l’occasion de rencontrer les adhérents de l’association, de venir poser vos questions ou simplement de profiter de l’occasion pour discuter libertés sur le réseau et moyens d’action.

Pour la logistique, merci de penser à vous inscrire rapidement. Cette soirée aura lieu juste après l’Assemblée Générale Ordinaire 2014 de l’association (de 16h30 à 18h30 au même endroit), à laquelle vous pouvez également assister.

Condition pour participer à la soirée :

  • soit participer financièrement, à prix libre ;
  • soit profiter de l’occasion pour adhérer (ou renouveller une cotisation) ;
  • soit contribuer au buffet en amenant à boire ou à manger (en l’annonçant au préalable sur la liste de diffusion des bénévoles pour s’organiser) ;
  • soit apporter votre bonne humeur si aucune des conditions listées ci-dessus ne vous est accessible.

À bientôt autour d’un verre et d’une part de cake !



Flux d'informations