Je n’ai rien à cacher

Contexte

Cette conférence tente de contrecarrer la sempiternelle réponse à la critique de la surveillance généralisée :

« Peu importe, je n’ai rien cacher. ».

Elle s’adresse à tout type de public.

La vidéo fait un peu moins de 30 minutes.

Synopsys

Google pense que « si [nous faisons] quelque chose [que nous souhaitons] que personne ne sache, peut-être [devrions-nous] commencer par ne pas le faire » et que « la vie privée pourrait en réalité être une anomalie ». Pourtant nous utilisons tous plus ou moins ses services et ceux des entreprises qui développent le même mode de pensée sur Internet. Mais au fait, n’avons-nous vraiment rien à cacher ?

Vidéo

Version actuelle

Vidéo du 14/04/15 à l’occasion du séminaire MathC2+, à Inria Grand Est, devant un public principalement composé de lycéens :

Partie questions :

Documents

Télécharger le support de la conférence (sources LaTeX)

Télécharger la vidéo (107 Mo), questions (115 Mo)Sur Framatube

Transcription textuelle de la conférence, réalisée par l’April, avec les informations sourcées (la partie questions est en cours d’écriture)

L’ensemble des fichiers est distribué sous la licence WTFPL 2.0 (libres de droits).

Aller plus loin

Vous pouvez contribuer au travail autour de la réponse « Je n’ai rien à cacher » en éditant librement le pad de travail Framasoft dédié à ce sujet.

La lecture de la lettre ouverte à ceux qui n’ont rien à cacher est particulièrement recommandée (ainsi que le blog BugBrother du même auteur).